Toutes les pages Toutes les pages

Vous avez reçu une lettre de convocation à entretien préalable à un éventuel licenciement

Mes 5 conseils :

1. Sauvegardez les documents utiles à votre défense

Pour contester votre licenciement, il faudra des écrits : courriers et mails, notes de service, compte rendus de réunions, etc. Sauvegardez-les dès maintenant, tant que vous avez accès à votre messagerie et vos bureaux.

2. Faut-il se faire assister à l'entretien préalable ?

Vous en avez le droit. le conseiller pourra noter les propos échangés pendant l’entretien. Néanmoins, l’essentiel réside dans la lettre de licenciement, qui fixe les termes du litige.

3. Pendant l'entretien préalable...

Ecoutez ce qui vous est reproché, indiquez que vous n'êtes pas d'accord, mais n’en dites pas plus, ne vous justifiez pas : en donnant des explications, vous aidez votre employeur à faire le tri entre les « bons » et « mauvais » motifs à retenir. Ne lui indiquez pas vos moyens de défense.

4. A réception de la lettre de licenciement

Réfléchissez aux attestations que vous pourriez obtenir, de la part d'un collègue, d'un client, d'un témoin direct de vos conditions de travail.

5. N’excluez pas de négocier

Les conseils de prud'hommes ont vocation à entendre votre affaire. Néanmoins, si une proposition de transaction vous est faite, réfléchissez. Une transaction représente un gain de temps, et un paiement rapide et garanti. Votre avocat vous dira si le montant proposé est valable ou non.

En résumé : dites-en le moins possible pendant la procédure, mais constituez à temps votre dossier.

Contactez votre avocat, il vous conseillera pour chaque étape !

 

Cécile Reyboz Avocat en droit du travail
17 rue Jean Mermoz
75008 PARIS
Tél. : 01 83 62 93 70

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact :

Nom*
Prénom*
E.mail*
Téléphone*
Message*